Quelles sont les étapes d’un achat immobilier ?

Acheter un bien immobilier peut être un moment très excitant dans votre vie mais aussi stressant ! La procédure d’achat est longue, et implique des intermédiaires tous différents comme l’agence immobilière, le notaire, votre conseiller financier. Le mieux est de connaître les différentes étapes qui jalonneront votre projet. 

Dans cet article, nous prenons le temps de vous montrer le chemin vers un achat réussi.

Préparez votre achat immobilier

 

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Avant de vous jetez dans ce labyrinthe, informez vous sur tous les sujets importants. Vous pouvez gagner ou perdre sur des points importants comme le prix, le financement, les frais complémentaires non budgétisés. Acheter un appartement ou une maison se concrétise progressivement. Il faut prendre le temps, et, être prêt lorsque le moment est venu à prendre l’ultime décision.

 

Estimation de biens immobiliers

 

Calculez votre budget

Acheter, c’est un projet qui vous tient à coeur. Vos moyens vous le permettent aujourd’hui, mais de quel budget total disposez vous pour financer cet achat ? Comment est il constitué ? Il vous faut donc déterminer votre enveloppe financière et vous assurer qu’elle est en adéquation avec le marché immobilier. En d’autres termes, vous devez calculer le montant maximal acte en main augmenté d’éventuels travaux que vous pourriez payer pour cette opération. Pour cela, deux étapes :

1 – définissez avec votre conseiller financier votre capacité d’emprunt qui désigne le montant maximal que vous pouvez emprunter en fonction de votre situation pour financer l’acquisition.

2 – renseignez vous auprès d’un agent immobilier qui connait parfaitement  le prix des biens de votre secteur pour déterminer votre budget global.

Faites-vous conseiller par un professionnel de l’immobilier

Pour bien acheter, vous devez vous faire une idée précise du marché immobilier dans la ville ou le quartier ciblé ! Pour cela, vous pouvez consulter un agent immobilier, connaissant le sujet, qui vous fournira des informations sur les prix immobiliers, leur évolution sur l’année en cours, les biens à vendre  dans votre secteur de recherche. Attention, il existe des milliers de micro-marchés, c’est pourquoi il est inutile de s’informer sur les tendances générales de l’immobilier en France.

Bien connaître les prix vous permettra d’être plus réactif lorsque vous serez contacté par votre conseiller en immobilier pour une visite et par la suite vous positionner sur l’affaire en signant une offre d’achat.

Ayez de la méthode

 

Dressez tout d’abord la liste des critères du logement de vos rêves (accessible !) : la surface habitable, le nombre de pièces, une cuisine équipée, la surface du terrain, un garage, avec ou sans travaux, l’exposition du séjour et sa surface minimum, les prestations importantes pour vous, la ville et le quartier…

Faites en sorte de bien énumérer tous ces points afin d’éviter les pertes de temps pour vous et tous les intervenants. Les réponses à ces questions ne sont pas si évidentes et doivent être en adéquation avec le prix du marché. Seul votre conseiller immobilier vous le dira et vous orientera dans votre recherche.

Triez efficacement les biens proposés

 

Les sites d’annonces immobilières sont nombreux aujourd’hui et ils vous permettent de faire des recherches précises selon vos critères et votre budget. Lors de votre sélection, consultez les biens dont le prix de vente peut atteindre jusqu’à 10/15 % de plus que votre budget. Le prix des biens affichés n’est pas toujours le prix vendu ! Vous pouvez commencer par faire des recherches très précises avec tous vos critères, et si rien ne s’affiche, retirer des filtres qui pour vous ne sont pas indispensables. Pensez à créer des alertes mails sur les sites que vous consultez. Cela vous permettra de suivre l’évolution du marché immobilier.

Par contre, les biens intéressants sont souvent pris d’assaut car les agents immobiliers relancent en premier leurs clients. Donc, n’oubliez pas de les contacter pour être enregistré comme “acquéreur privilégier” dans leur base de données. Vous appellerons t-ils …?

Prenez votre temps

 

Un conseil, arrivez un peu en avance au rendez-vous et visiter le quartier (voisinage, écoles, commerces, transports, les nuisances comme le bruit) pour avoir un bon aperçu de l’emplacement.

Lors de la visite, ayez toujours un oeil critique sans en avoir l’air, inspectez tous les détails de la cave au grenier, posez des questions ouvertes sur les éléments techniques comme le contrat d’entretien de la chaudière, les diagnostics techniques obligatoires et leurs conclusions. Vous devez regrouper toutes les informations nécessaires pour vous faire un avis pertinent et écarter les émotions de la visite. À l’issue de ce premier rendez-vous, vous saurez si le bien vous convient et demanderez une seconde visite pour une étude plus approfondie avec éventuellement un professionnel du bâtiment (architecte, couvreur, maçon, électricien) surtout si vous devez effectuer des travaux et une personne de votre entourage.

Demandez pour  faire des photos des pièces importantes. Cela vous permettra de prendre du recul chez vous avec vos proches.

 

Faites une offre d’achat

 

Faites une offre d’achat qui soit cohérente avec le marché immobilier sinon vous risquez de braquer le propriétaire ou tout simplement de passer à côté du bien en question.

La plupart des vendeurs ajoutent une marge de négociation lorsqu’il fixe leur prix de vente. De plus, beaucoup d’entre eux surestiment leur bien et espèrent vendre ainsi au-dessus des prix du marché.

Intégrez bien que le coût d’achat comprend le prix, les frais d’enregistrement et de notaire, le coût du financement (frais de dossier, d’assurance, de garantie, le taux d’intérêt…). Les frais d’agence peuvent être évités en achetant entre particuliers, mais attention aux pièges d’un achat de pàp.

Dans l’hypothèse où votre offre est au prix du mandat, vous pourrez directement signer un compromis de vente. Mais, vous pouvez tenter une proposition à un prix inférieur. Au pire, le vendeur la refusera. Vous aurez alors la possibilité de faire une autre offre. N’oubliez pas de mettre dans votre proposition les conditions suspensives et sa durée de validité. Dès que vous êtes d’accord sur le prix , vous signerez un compromis ou promesse de vente chez le notaire du vendeur.

 

Choisissez votre notaire

 

Généralement, si vous n’en avez pas un, le notaire du vendeur s’occupera seul de la vente. Mais, vous pouvez parfaitement demander à un notaire de votre choix de se charger de votre dossier sans toutefois augmenter les honoraires qu’ils se partageront. Dans ce cas de figure, il sera votre propre conseiller juridique et travaillera dans votre intérêt.

Le compromis de vente ou la promesse de vente sera donc signé chez le notaire du vendeur. Votre notaire vous assistera lors de ce rendez-vous. Il vous faudra verser une somme séquestre de 5% du prix d’achat dans les 10 jours. La clause pénale correspond à 10% mais souvent réduite. Lorsque toutes les conditions suspensives seront levées et que vos fonds seront débloqués , vous signerez enfin l’acte de vente !

 

Installez-vous !

 

Ça y est, c’est le moment tant attendu ! Trois mois se sont écoulés et vous allez signer l’acte authentique chez le notaire du vendeur et récupéré les clés de votre CHEZ VOUS.

Apportez ou mieux envoyez quelques jours avant la vente votre attestation d’assurance pour ce futur logement. Dans le cadre d’un investissement locatif, une assurance PNO (propriétaire non occupant) suffira.

Pensez à revisiter le bien avant la signature authentique définitive afin de vous assurer que tout est en ordre. Vous en profiterez pour faire les relevés de compteurs liés aux différents abonnements.

Prévoyez d’emménager plus tard si vous devez réaliser les éventuels travaux. Il est beaucoup plus simple de le faire dans un logement vide, qu’une fois les meubles posés. En outre, lorsque vous serez installé dans votre logement, prenez le temps de tout vérifier rapidement.

 

Estimation de biens immobiliers

 

Conclusion : Soyez confiant !

 

L’immobilier a beau être un domaine complexe, si vous savez vous entourer de professionnels confirmés, vous devriez parfaitement mener à bien votre projet.

 

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer