Les quartiers stratégiques pour votre achat immobilier à Rouen

Préfecture de la région Normandie, Rouen, la ville aux cent clochers, offre un bassin d’emploi dynamique à seulement 120 km de la capitale. Traversée par la Seine, elle est le premier port céréalier européen, mais est aussi réputée pour sa gastronomie, ses restaurants étoilés, sa vie étudiante animée et son patrimoine architectural avec ses églises, cathédrale, ses immeubles à colombages et rues pavées étroites. Mélangeant immeubles anciens et authentiques, îlots reconstruits après les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, les prix de l’immobilier y sont relativement stables depuis 2012, attirant les investisseurs. Chaque quartier de Rouen a ses particularités, ce qui fait que les prix sont très différents d’un secteur à l’autre. 

Les quatre quartiers stratégiques de Rouen

 

Les quartiers les plus demandés de Rouen sont bien évidemment et sans commune mesure son centre-ville (quartier Vieux-Marché – Cathédrale, place Saint-Marc – Antiquaires) et le quartier de la Gare – Jouvenet (rue Verte, rue du Chant des Oiseaux, rue Hyacinthe Langlois…). Les autres secteurs sont toutefois en évolution constante. Dans l’hypercentre, les biens immobiliers de faibles superficies, même si l’immeuble ne comporte ni parking ni ascenseur, font le bonheur des étudiants – nombreux dans la ville – des jeunes couples et des investisseurs. Dans les environs de la gare, on note une population de cadres qui se rendent quotidiennement à Paris pour travailler mais refusent de devoir pour autant tirer un trait sur la qualité de vie rouennaise. S’ils sont un peu moins chers au m²​, les secteurs de la préfecture, le quartier Pasteur et des docks sont attractifs avec des programmes neufs qui poussent comme des champignons à chaque coin de rue. De l’autre côté de la Seine, les logements situés sur la rive gauche de Rouen ont toujours leurs adeptes et les prix sont plutôt stables. Pour autant, de belles opportunités d’immeubles à diviser ou maisons à rénover peuvent s’y présenter.

 

Estimation de biens immobiliers

 

L’hypercentre – intra boulevards – cathédrale

 

Quartier médiéval de Rouen, il se caractérise par ses ruelles pavées, son gros horloge, sa cathédrale, ses immeubles à colombages remontant jusqu’au 15ème siècle, et une forte densité urbaine. Plein de charme et très touristique, c’est le quartier le plus animé et il reste le plus prisé de la ville. C’est un des secteur immobilier les plus chers de Rouen

L’hypercentre est sans commune mesure “the place to be and the place to buy”. Il est le plus convoité et recherché de la ville  : la valeur sûre de ROUEN. Les prix sont au plus haut et résistent aux fluctuations du marché immobilier. Même si l’immeuble ne comporte pas de prestations telles que un ascenseur ou une place de parking, la demande est forte et les prix toujours à la hausse. Les biens immobiliers de faible surface comme les studios ou T1, très prisés par les étudiants et investisseurs, sont rares à la vente. Si vous voulez acheter un appartement de type studio, il faut compter entre 50.000 euros et 75.000 euros sans pour autant acquérir un bien d’exception avec une vue dégagée ! Dans les ruelles piétonnes et sur les nombreuses places du centre historique, les appartements de type 2 et 3 se font rares et les agences immobilières travaillent en flux tendu. Ces petits logements attirent toujours plus de jeunes actifs primo accédants et des retraités ciblant l’emplacement à proximité des commerces et des transports en commun (TEOR, métrobus, bus). Les immeubles à colombages du XIXe siècle se négocient de 2600 à 3000 euros/m2 et les copropriétés après-guerre secteur cathédrale partent entre 2 700 et 2 900 euros/m2. Le marché immobilier reste donc porteur et on note une évolution constante d’environ 2,5% cette année. Pour le neuf, immeuble avec ascenseur, stationnement en sous-sol… Les rares programmes qui fleurissent dans le centre historique de Rouen proposent un confort dernier cri monnayé entre 5000 et 6500 E/m2. Mais, attention, ils sont presque inexistants. Enfin, ce secteur est idéal pour le marché locatif de courte durée. En effet, louer un appartement meublé en Airbnb (ou autre) sera chose aisée.

 

La Nouvelle Préfecture

 

Proche de la faculté de droit et sciences économiques, à deux pas des quais réaménagés et des docks 76,  ce quartier rouennais est toujours en évolution positive constante. Ce secteur, principalement étudiant, est central, à cinq minutes à pied de la place du Vieux Marché offrant des appartements dans des programmes neufs à des prix attractifs.  Aujourd’hui, le nombre de grands logements à la vente y est aussi abondant grâce aux nombreux immeubles neufs qui sortent de terre et donnent à ces rues un aspect moderne. Vous trouverez aussi dans ce quartier nombre de maisons de ville et des maisons bourgeoises divisées ou non.

C’est un quartier en devenir où il faut investir ! Mais pas à n’importe quel prix !

 

Le Jardin des plantes

 

C’est bien sûr  l’adresse la plus réputée de “ la rive gauche”. Ce quartier résidentiel et tranquille affiche des valeurs toujours supérieures à celles pratiquées à Saint-Sever. C’est un parc immobilier truffé de maisons aux façades en briques et silex avec leur petit jardin de ville à l’anglaise, d’immeubles récents avec ascenseur bien tenu, situés tout autour du poumon vert de Rouen : le mythique jardin des plantes. Ici, le prix d’une maison de ville avec deux chambres se situe entre 150 000 et 180 000€. Par contre, le budget s’envole pour les grandes maisons bourgeoises du XIXe siècle, qui peuvent se vendre à plus de 500.000€.

 

Estimation de biens immobiliers

La Gare rive droite

 

Le quartier de la Gare est une synthèse du bien vivre rouennais. Animé par sa gare mais tranquille et résidentiel avec ses écoles privées, ses commodités et commerces de qualité, il offre de belles opportunités aux investisseurs pour louer comme pour acheter. Si ses habitants le choisissent pour sa gare ligne directe TER et TGV pour Paris et le Havre, ils y restent pour son atmosphère familiale et chic ! On y trouve des maisons bourgeoises en briques typiques et des petits hôtels particuliers anciens. Elles apprécient la proximité de nombreux établissements scolaires, de la crèche au lycée.
Le marché immobilier à Rouen Gare se situe dans la moyenne haute de la ville, comme toute la rive droite. Les prix vont de 2600 €/m2 pour des immeubles et 3000€ /M2 pour les maisons bourgeoises de caractère.

 

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer