6 questions à se poser avant de vendre son bien immobilier

  • il y a1 an
  • 1

1. Pourquoi je souhaite vendre ?

Si cette question peut sembler évidente au premier abord, il est pourtant très important de se la poser avant de se lancer dans la vente de son bien immobilier.

Vendre son logement nécessite une motivation sérieuse, les contraintes liées à la vente pouvant parfois être assez importantes.

Savoir pourquoi et comment vendre son bien est donc la première étape à prendre en compte avant d’aller plus loin.

Une motivation à toute épreuve, liée à un projet stable et réfléchi, vous permettra de vendre plus rapidement et plus efficacement.

Il existe de nombreuses motivations différentes selon les profils, allant de la nécessité d’une pièce supplémentaire suite à l’arrivée ou la naissance d’un enfant, profiter d’avantages fiscaux, une mutation ou encore la nécessité de financer un nouvel achat immobilier.

Si vous êtes sûr de savoir pourquoi vous voulez vendre, prendre connaissance du marché immobilier et faire appel à une agence immobilière est alors nécessaire.

2. Est-ce le bon moment pour vendre mon bien ?

Toutes les périodes ne se valent pas et il existe de meilleurs moments que d’autres pour mettre son bien immobilier en vente.

Vous souhaitez que votre annonce immobilière ait un réel impact ? Choisissez le printemps, période propice pour les déménagements, notamment pour les familles qui achètent à cette période afin de déménager pendant les grandes vacances.

Miser sur un mandat exclusif avec un agent immobilier motivé sera préférable au fait de proposer votre bien dans plusieurs agences, au risque de lui retirer son état de bien rare à saisir et donner l’impression qu’il a du mal à se vendre.

Les frais d’agences immobilières seront à votre charge mais elle vous permettra de vendre plus rapidement et dans de meilleures conditions.

Un mandat de vente auprès d’une agence sérieuse sera l’assurance de faciliter la vente tout en profitant d’un meilleur prix.

Faire estimer le prix de vente et analyser si une plus-value intéressante est envisageable sera également un bon indice pour savoir si la période est bien choisie pour vendre son bien.

3. Quel est le délai moyen pour vendre un bien ?

Pour espérer vendre rapidement son bien immobilier, tout dépendra de l’accompagnement dont vous bénéficierez.

Il sera plus facile de vendre rapidement un bien grâce à l’expertise d’un agent immobilier qualifié que de vendre sans agence par l’intermédiaire de sites d’annonces.

Avant toute chose, préparer son bien en effectuant le dossier de diagnostic technique obligatoire permettra de se mettre en conformité avec la loi et pouvoir entamer le processus de vente auprès de potentiels acquéreurs.

Préciser les points faibles du logement, sans pour autant les mettre en avant et éviter tous vices cachés reste indispensable pour ne pas que le potentiel acheteur ait l’impression de se faire avoir.

Le délai de la vente dépendra de plusieurs facteurs, mais un prix concurrentiel sera la clé pour vendre plus rapidement et en évitant la négociation.

Le secteur immobilier connaissant un certain ralentissement dans certain secteurs, proposer un bien immobilier en respectant le prix moyen du mètre carré dans le quartier de la ville où il se situe sera l’assurance d’espérer une vente plus rapide.

Un expert immobilier saura vous conseiller au mieux sur le prix du marché et ainsi obtenir de meilleurs délais de vente, des derniers étant variables selon la situation géographique du logement, à savoir s’il se situe en zone tendue ou non. Il prendra en compte également les caractéristiques précises de votre bien immobilier.

Dans ces zones où la demande est plus forte que l’offre, le délai peut varier de 1 à 3 mois avant d’espérer signer une promesse de vente.

4. Dois-je réaliser des travaux avant de vendre ?

Il est important également de savoir si des travaux doivent être réalisés avant de mettre en vente son bien.

Légalement, aucune obligation ne vous impose la réalisation de travaux avant la vente, à partir du moment où les diagnostics immobiliers ont été réalisés et qu’ils ne mettent pas en évidence la nécessité de procéder à des travaux spécifiques.

Toutefois, il peut être intéressant de procéder à quelques travaux de réaménagement ou de décoration léger, notamment au travers de la technique du home staging.

Elle consiste à dépersonnaliser le bien tout en lui offrant un style plus moderne et épuré où les acheteurs pourront se sentir comme chez eux dès la première visite.

Le home staging est une technique permettant d’obtenir plus facilement des offres d’achat amenant la plupart du temps à un compromis de vente.

Le home staging possède l’avantage de ne pas vous faire engager de grosses dépenses puisqu’il s’agit principalement de récupération et de remise en état légère.

Elle permet également de se distinguer des autres biens à vendre aux alentours tout en assurant une marge de négociation réduite.

La mise aux normes de l’électricité et du gaz n’est pas obligatoire dans le cadre d’une vente, contrairement à la location.

5. Où vivre après la vente du bien ?

Avant de mettre en vente son bien immobilier, il est important de préparer en amont l’après-vente.

S’il s’agit d’une résidence secondaire, la question ne se posera pas puisqu’il ne s’agira pas du bien dans lequel vous vivez en permanence.

En revanche, si la vente concerne votre résidence principale, savoir où loger une fois que la vente chez le notaire aura été officialisée est indispensable.

Suite à la vente de votre logement, est-il plus envisageable de louer ou d’acheter un nouveau bien ?

Dans le cadre d’un réinvestissement du prix de la vente immobilière dans un nouveau logement, s’y prendre suffisamment à l’avance vous permettra de ne pas vous retrouver bloqué en cas de vente qui se serait effectuée rapidement.

C’est notamment pour cette raison qu’il est important de disposer d’un projet solide préparé en amont, afin d’être prêt quel que soit le délai de vente de votre bien immobilier.

6. Quels documents faut-il préparer avant de vendre ?

Avant de conclure la vente, certains documents devront obligatoirement être remis pour constituer l’acte de vente.

Pour une maison individuelle, ces documents concernent le titre de propriété, le dernier avis de taxe foncière, et le DDT (Dossier de Diagnostic Technique) obligatoire.

Dans le cadre d’une copropriété, d’autres documents seront à fournir :

– Les trois derniers procès-verbaux d’assemblée générale,

– Le carnet d’entretien de l’immeuble,

– Le règlement de copropriété,

– L’état descriptif de division (EDD),

– La fiche synthétique de la copropriété,

– Le pré-état daté,

– Le diagnostic technique global.

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer